Synchronisation sur DVCam
Synchronisation sur DVCam
En deux mots

La synchronisation sur DVCam est une opération qui a remplacé, au fil des ans, le repiquage traditionnel. Elle consiste à transférer les sons originaux sur le disque dur d'une station NLS (AVID Media Composer, APPLE Final Cut Pro, LIGHTWORKS Touch), puis à les ressortir, pour un tournage à 25 i/s :
- d'une part en analogique sur une cassette DVCam "muette" provenant du laboratoire image (une copie de la Beta Numérique issue télécinéma direct du négatif) et disposant d'un code temporel continu et croissant,
- d'autre part en numérique sur une cassette DAT (dite "miroir"), sur laquelle on couche le même code temporel. Cette cassette DAT est donc une copie fidèle en termes de données audio et de code temporel de la cassette Beta SP servant à nourrir le banc de montage image (NLS) et elle servira par la suite à la conformation des sons à l'EDL.

Pour un tournage à 24 i/s, on transfère les sons originaux sur le disque dur de la station NLS, puis on les ressort en analogique sur une cassette DVCam "muette" provenant du laboratoire image et disposant d'un code temporel continu et croissant. Cependant, le transfert de l'image en vidéo imposant la cadence de 25 i/s, les sons doivent être accélérés (de 4.1666...%) pour conserver le synchronisme. La cassette DAT "miroir" n'a plus, pour un tournage à 24 i/s, aucune raison d'être.

 / Écrire un commentaire