Sennheiser Ambeo VR Mic
Sennheiser Ambeo VR Mic
Sennheiser Ambeo Suspension à lyres et bonnette Cinela
Sennheiser Ambeo Suspension à lyres et bonnette Cinela
Sennheiser Ambeo Bonnette Cinela mode Endfire
Sennheiser Ambeo Bonnette Cinela mode Endfire
Sennheiser Ambeo Détail des composants
Sennheiser Ambeo Détail des composants
Probablement le seul microphone de Sennheiser à n'avoir pas de référence alphanumérique, l'Ambeo VR Mic est un microphone Ambisonique d'ordre 1 au Format A à quatre capsules polarisées electret KE 14 nécessitant chacune une alimentation Phantom 48V à la consommation réduite de 3,5 mA, alors que le SPS200 utilise des capsules à condensateur statiques à alimentation Phantom 48V.

Avec un bruit de fond de +18 dBA pour une dynamique de 130 dB et une réponse en fréquences de 20-20 kHz, les caractéristiques acoustiques des capsules sont relativement correctes pour des champs sonores ordinaires mais le souffle sera nettement audible dans un environnement très calme. Pas question d'aller enregistrer avec ce microphone les infimes frémissements de la banquise au Pôle Nord, encore moins les déplacements du scarabée sacré dans le désert d'Égypte.

Les quatre capsules de l'Ambeo sont disposées en tétraèdre et englobées dans une bonnette grillagée métallique (là où le SPS200 les laisse à nu). D'un poids assez conséquent de plus de 400 g et de taille plus imposante que le SPS200 (21,5 cm de long, corps de diamètre 25 mm et tête de diamètre 49 mm), il présente à sa base un connecteur DIN vissable à 12 points. Un câble Mogami multipaire de 3 mètres à connecteurs Lumberg, fabriqué par Cinela pour DC Audiovisuel, relativement souple, et un épanoui DIN 12 points vers 4 XLR-3M permettent de le raccorder à un enregistreur à quatre entrées micro (Sonosax SX-R4, Cantar Mini). Une suspension à lyres conçue par Sennheiser autorise son utilisation en intérieur.

Pour l'extérieur, Cinela a spécialement adapté pour l'Ambeo VR Mic une bonnette Pianissimo, avec un connecteur DIN mâle 12 points vissable Lumberg directement intégré dans la rotule.

Le repérage spatial des capsules ayant une importance capitale, une gravure sur le corps du microphone indique le devant (front) et le haut (up) du micro (du même côté que le logo et le nom du microphone Sennheiser Ambeo VR Mic). En effet les signaux des quatre capsules (1=avant-gauche-haut, 2=avant-droit-bas, 3=arrière-gauche-bas et 4=arrière-droit-haut) doivent ensuite être combinés dans un ordre défini pour générer le Format B.

L'usage standard est le micro vertical la tête en haut, la gravure front vers l'avant (mode Upright dans le plugin Sennheiser, normal dans le plugin Soundfied). Il est possible de l'utiliser verticalement, tête en bas, gravure front vers l'avant (mode Upside Down chez Sennheiser, Invert chez Soundfield) ou encore horizontalement, tête vers l'avant, gravure front vers le haut (mode Endfire chez Sennheiser, End Fire+Invert chez Soundfield) et enfin horizontalement, tête vers l'avant, gravure front en bas (mode End Fire chez Soundfield uniquement, le plugin Sennheiser ne permet pas cette position).

Il est très important de communiquer à celui qui va exploiter les fichiers Ambisonique la position du microphone lors de la prise de son !

Très peu utilisé en fiction cinéma et télévisuelle, Ambisonique est le fruit des recherches dans les années 70 de deux chercheurs de la British National Research Development Corporation à l'université de Oxford. Ceux-ci ont par le suite créé, en 1978, la société Soundfield, récemment racheté par le fabricant de microphone RØde, pour la commercialisation de microphones Ambisonique. Les brevets concernant l'Ambisonique ayant expiré, quelques très rares autres fabricants se sont lancés dans la fabrication de microphones utilisant cette technologie. Surfant sur la vague de la réalité virtuelle, Sennheiser est donc le dernier en date.

La technique Ambisonique, fondée sur la décomposition d'un champ sonore en harmoniques sphériques, vise à une reproduction tridimensionnelle de l'espace sonore en un point donné. Le Format B correspond à cette décomposition limitée à l'ordre 1. Quatre canaux sont ainsi nécessaires : W (pression omnidirectionnelle) et XYZ (gradients bidirectionnels selon les trois axes).

9 canaux seraient nécessaires pour la décomposition d'un champ sonore à l'ordre 2, et 25 pour celle a l'ordre 3 ! Plus l'ordre est élevé, plus le résultat est spatialement précis. L'Ambisonique d'ordre 1 est un compromis simple et minimal qui résulte donc en une image, pouvant être considérée par certains comme un peu floue, du champ sonore capté.

Les dispositifs d'ordre plus élevé sont dénommés les HOA (High Order Ambisonique). Ils sont très rares, complexes et coûteux. La reproduction de tels signaux est encore un vaste champ d'investigations, mais il y a plein d'applications potentielles (hyper-directivité ou diffusion multicanal classique par plugin). Le CNAM en association avec Cinela travaille à un projet HOA à l'aide d'une sphère incluant 50 capsules, soit 200 capteurs Mems, selon une géométrie de Lebedev.

Le Format A reprend simplement le signal des quatre capsules plus ou moins cardioïdes, telles qu'elles sont disposées en tétraèdre par les fabricants. Il n'est pas exploitable directement. Il doit être matricé (encodé) au Format B à l'aide d'un plugin (principalement VST ou AAX) traitant les quatre signaux pour produire les quatre composantes WXYZ qui peuvent être enregistrés dans un fichier WAV polyphonique au format classique .amb ou au format plus spécifique Apple AmbiX .caf.

Concrètement, Sennheiser construit le Format B avec W (omni) égalant la somme des quatre capsules, le X égalant la somme des deux capsules avant moins la somme des deux capsules arrière, le Y égalant la somme des deux capsules gauche moins les deux capsules droit et enfin le Z égalant la somme des deux capsules haut moins les deux capsules bas.

Au cinéma comme en télévision, les composantes Ambisonique WXYZ nécessitent ensuite d'être réparties sur des systèmes de diffusion, stéréo, 5.1 ou 7.1, voire Dolby Atmos.

Sennheiser ne fournit qu'un plugin VST (pas de AAX pour Pro Tools) 32 ou 64-bits encodant le Format A des quatre capsules de l'Ambeo en Format B WXYZ. Il est donc nécessaire ensuite d'utiliser un autre plugin pour transformer ce Format B en un format de diffusion. Sennheiser déconseille l'utilisation d'un autre plugin que le sien pour passer du A à B, arguant d'un traitement spécifique aux caractéristiques des capsules.

Soundfield propose un plugin VST 32 ou 64-bits permettant de partir soit du Format A, soit du Format B pour arriver au Format B ou différents formats multicanaux du simple stéréo au 7.1 en passant par 5.0, 5.1, 6.0, 6.1 et 7.0.

De nombreux concepteurs de logiciels fournissent des plugins Ambisonique.

Le kit complet incluant le Sennheiser Ambeo VR Mic, sa bonnette Cinela Pianissimo, sa suspension, son câble multipaire et son épanoui, le tout dans une valise de transport adaptée, est d'ores et déjà disponible à la location chez DC Audiovisuel.
 / Écrire un commentaire